Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Marché Escudier, Agence immobilière BOULOGNE BILLANCOURT 92100

Portrait-robot de l’acheteur francilien

Publiée le 05/12/2019

Le Crédit Agricole Ile-de-France a publié son Baromètre du logement, qui dresse un profil type des acquéreurs en Ile-de-France, selon leur âge, leurs revenus et le montant de leur apport.

 

Le primo-accédant

La part des acheteurs qui accèdent pour la première fois à la propriété représente 59% des emprunteurs. Le primo-accédant a en moyenne 33 ans et achète principalement dans l’ancien. La durée moyenne de son prêt s’élève à 22 ans et 10 mois.

Dans les Hauts-de-Seine, il achète en moyenne à 34 ans, avec une enveloppe moyenne de 431 000 €. Il emprunte environ 80 % de cette somme soit 348 500 €.

Les données sur le primo-accédant de Boulogne-Billancourt se rapprochent davantage de celles de Paris : le montant moyen de son projet s’élève à 547 000 €, avec un prêt contracté d’en moyenne 437 500 €. L’apport est ainsi plus conséquent de par les sommes déjà élevées à emprunter. En revanche, il achète à 33 ans, soit une année plus jeune que la moyenne du département.

 

Un nouvel achat

Ce qui pousse les acheteurs à changer de logement, ce sont bien souvent le besoin d’espace et la recherche d’une meilleure qualité de vie. Les critères importants dans la recherche de leur logement sont la proximité avec les transports et avec les établissements scolaires, ainsi que la présence d’espaces verts. En Ile-de-France, un nouvel achat s’effectue à 40 ans pour un montant moyen de 600 000 €. La somme empruntée s’élève à 470 600 €, sur une durée plus courte que celle du primo-accédant soit 18 ans et 4 mois.

Dans les Hauts-de-Seine, l’acquéreur a 40 ans et achète un logement pour environ 856 500 €, il emprunte alors 687 000 €.

L’acquéreur qui achète un logement pour la deuxième fois ou plus à Boulogne-Billancourt débourse environ 900 000 € pour son projet, en empruntant 77% de cette somme.

 

En conclusion, l’acheteur boulonnais effectue sa première acquisition principalement dans l’ancien, pour une enveloppe de 547 000 € avec un apport personnel de 20%. Agé de 33 ans, ses revenus et le nombre de personnes dans son foyer augmentent, il cherche donc à s’agrandir à l’âge de 40 ans. A ce moment-là, il débourse environ 900 000 € et contracte un emprunt moins conséquent par rapport au primo-accédant.

 

Pour en savoir plus : https://ca.ou-acheter-idf.fr/barometre-premier-achat/ 

 

Notre équipe accompagne les projets immobiliers de nombreux boulonnais, pourquoi pas le vôtre ?

Notre actualité